Mise en service de la station de traitement des eaux usées de la commune de Plovan

Depuis 2008, le territoire est engagé dans un schéma directeur d’assainissement et Plovan est une zone retenue depuis 2014. Les nombreux « points noirs » en assainissement non collectif, la médiocre aptitude des sols à l’épuration et à l’infiltration associés à un contexte environnemental sensible (commune littorale, ZNIEFF*, zone NATURA 2000) ont conduit à retenir un scénario d’assainissement collectif pour le bourg de Plovan.

L’arrêté préfectoral pour la création du système d’assainissement de Plovan a été obtenu le 23 novembre 2015, avec construction d’une station de traitement des eaux usées dimensionnées pour 450 Equivalents Habitants.

Le réseau d’assainissement doit desservir dans un premier temps 135 habitations existantes. Le projet a été dimensionné pour permettre de faire face aux perspectives de développement du bourg.

Pour information, en parallèle de la création du réseau d’assainissement, l’opportunité a été saisie pour renouveler le réseau d’eau potable et réhabiliter le réseau d’eaux pluviales.

La maîtrise d’œuvre est assurée par le groupement ARTELIA, les services eau et assainissement de la Communauté de communes assurent en complément le suivi du chantier.

Les travaux de réseaux ont été achevés en décembre 2018.

La construction de la station a démarré début octobre 2018. Elle se situe à « Keruen », sur la route de « Languidou », au sud du bourg.

Compte tenu de la situation (parcelle en entrée de bourg, légèrement en pente) et du contexte environnemental proche (ZNIEFF, site Natura 2000 de la Baie d’Audierne), le projet retenu fait la part belle à l’intégration environnementale et paysagère : la plupart des ouvrages sont enterrés et n’émergeront que faiblement du terrain.

Mais cette station de traitement « compacte », de type boues activées, se veut en premier lieu performante et permettra de respecter les normes de rejet « sévères » de l’arrêté et de préserver la qualité du milieu récepteur sensible. Une zone végétalisée permettra de limiter les volumes rejetés au milieu récepteur en période d’étiage (été et automne).

En juin, chaque usager raccordable a reçu un courrier lui indiquant les conditions et délais de raccordement (2 ans à compter du 1er juillet 2019), ainsi que le montant de leur participation aux travaux (1000 € pour une maison existante, 3200 € pour une maison neuve).

Les usagers raccordables sont donc invités à se raccorder au plus vite, ce qui est également important pour le fonctionnement de la station, car il faut un minimum de charge polluante entrante pour assurer le fonctionnement des ouvrages.

 L’enveloppe globale pour l’assainissement s’élève à 1 500 000 € HT (travaux, achats de terrains, maîtrise d’œuvre), financé par la Communauté de Communes du Haut Pays Bigouden (maître d’ouvrage), et la Commune de Plovan (fond de concours),

Des subventions ont été sollicitées et obtenues auprès des financeurs publics :

  • Conseil Départemental du Finistère : 20 %,
  • Agence de l’Eau Loire Bretagne : 40 %.