Le Très Haut Débit

La nécessité de garantir l’accès au Très Haut Débit est directement liée à l’apparition d’internet, à l’évolution rapide des usages et des besoins en débit, et au développement d’un environnement toujours plus dématérialisé.

En 2017, on estimait que, sur le Haut Pays Bigouden :

  • 13 % des foyers étaient situés dans des « zones blanches » n’ayant pas accès au Haut Débit (<2 Mbps)
  • 35 % des foyers ne bénéficiaient pas du Très Haut Débit (< 8 Mbps).

Cette situation constitue une inégalité de fait avec les zones bien desservies, généralement les milieux urbains. Elle participe à la fracture numérique, en rendant difficile, voire impossible, l’accès à de nombreux services, y compris les formalités administratives.

L’accès au Très Haut Débit constitue également un facteur d’attractivité pour notre territoire et nos entreprises, en permettant de compenser son éloignement géographique.

BRETAGNE TRES HAUT DEBIT : le déploiement de la fibre optique

Le projet « Bretagne Très Haut Débit » est porté par la Région Bretagne, via son syndicat Megalis, avec l’appui des départements et des communautés de communes ou d’agglomération.

Il vise à rendre accessible au Très Haut, via la pose de fibre optique jusqu’à l’abonné, 1 240 des foyers bretons qui ne seront pas desservis par des réseaux d’initiative privés, soit environ 1 240 000 foyers.

Le projet est estimé à un coût total de 2 milliards d’€ à l’échelle de la Bretagne. 24 millions € seront nécessaires pour fibrer le Haut Pays Bigouden, dont 5,3 millions € sont financés par la Communauté de Communes.

Quel planning de déploiement ?

Comment se raccorder ?

Pourquoi l’inégalité sur les débits internet ?

Un réseau fibre en aérien ou en souterrain ?

Pourquoi les opérateurs privés ne déploient-ils pas la fibre ?

Les alternatives en attendant la fibre optique

Sites internet utiles