Voirie

Le service Voirie a été créé en 1986, dans le cadre d’un syndicat intercommunal à vocations multiples (SIVOM), avant de devenir communautaire en 1994, lors de la création de la communauté de communes. L’intérêt de cette forme de mutualisation se traduit par une baisse sensible des dépenses consacrées à l’entretien des routes.

Engins voirie

Fin 2014, les élus ont souhaité redéfinir la compétence Voirie pour y intégrer une approche mutualisée entre la communauté et les communes. L’objectif étant de mieux répondre aux besoins de l’ensemble du territoire et de réaliser des économies d’échelle.

Cela se traduit par:

  • l’élaboration d’un règlement de voirie commune entre la communauté et les communes
  • la mise en place d’une gestion réglementaire de la voirie (réponses aux DT/DICT, gestion des arrêtés, …)
  • l’utilisation du SIG pour signaler des défauts de voirie, le suivi et leur traitement
  • la mutualisation des interventions, du personnel et des matériels entre la communauté et les communes

60% des routes du territoire du Haut Pays Bigouden (hors routes départementales) sont classées comme « Routes d’Intérêt Communautaire » (RIC), et gérées directement par la Communauté de Communes. Et même si les autres voies restent de la responsabilité des communes, c’est le service Voirie communautaire qui participe à leur entretien.

L’objectif des programmes de travaux adoptés chaque année est d’améliorer et d’entretenir le réseau routier, offrant aux usagers des liaisons faciles et sécurisées, ainsi que de maintenir des infrastructures favorisant le développement des activités économiques dans le Haut Pays bigouden.

La communauté de communes consacre un budget de 1 000 000 € par an à l’entretien des voies communautaires ou communales : réfection de « nids de poule », de revêtements, travaux d’aménagements ou de sécurisation, entretien des accotements, élagage de bords de route, signalisation routière, …

Les travaux sont réalisés soit par le service voirie communautaire – une équipe de 2 techniciens et de 6 à 8 agents, équipés des engins routiers nécessaires – soit par des entreprises choisies à la suite d’appels d’offre.

Exemples d’importants chantiers réalisés par le service voirie :

– en 2015 : création de la ZA de Kerlavar 2 à Plonéour-Lanvern et de son giratoire d’accès

– en 2019 : réaménagement à Penhors (Chaucidou, sentiers piétons, aménagement des abords de la chaussée…)

Service voirie

 

Tableau de classement des voies

Règlement de voirie