Assainissement

L’assainissement est une compétence communautaire depuis 2002 pour l’assainissement non collectif (le SPANC), et 2004 pour l’assainissement collectif.

La prise en charge de ces compétences par la Communauté de Communes s’inscrit dans la mise en œuvre d’une politique d’aménagement et de développement économique du territoire, de préservation de la qualité des cours d’eau, et de maîtrise du coût du service au bénéfice des usagers.

L’ASSAINISSEMENT COLLECTIF

Qu’est-ce que l’assainissement collectif ?

L’Assainissement Collectif inclut la collecte et le traitement des eaux usées domestiques (eaux de WC, de cuisine, de douche,…) ou des eaux usées des industriels et professionnels de notre territoire.

step psg

Les eaux usées de votre habitation se rejettent dans une boîte de branchement située sur le domaine public, puis sont acheminées via le réseau d’assainissement communautaire (canalisations et postes de pompage) vers une station de traitement, afin d’y être épurées.

Suivi réglementaire et environnemental

560 000 m3 d’eaux usées sont traitées chaque année dans les stations d’épuration du Haut Pays Bigouden, avant d’être rejetées dans le milieu naturel, en général un cours d’eau. Le traitement doit être suffisamment performant pour ne pas dégrader le milieu naturel, au-delà de ce qu’il est capable d’accepter et de traiter par lui-même.

La Police de l’Eau s’assure, en lien avec l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne et le Conseil Départemental, que la conception, la construction et l’exploitation des stations d’épuration se fait dans le respect des normes réglementaires, de plus en plus exigeantes, de manière à préserver notre environnement.

Qui est concerné ?

Les habitations situées à proximité immédiate d’un réseau d’assainissement collectif ont obligation de se raccorder, immédiatement pour une habitation neuve, dans les 2 ans après construction du réseau pour les habitations existantes.

Les autres habitations dépendent de l’assainissement non collectif, et du SPANC.

Le zonage d’assainissement collectif définit les secteurs envisagés pour être desservis à terme par un réseau d’assainissement collectif. Ce zonage est indicatif, il ne définit pas de date de réalisation du réseau, ni ne constitue un engagement d’en réaliser un.

Les réalisations et projets

Depuis 2004, la communauté de communes a mené une politique volontariste d’équipement et de modernisation des équipements existant :

  • Construction du réseau et de la station de Landudec
  • Construction du réseau et de la station de Peumerit
  • Modernisation et extension de la station d’épuration de Plogastel-Saint-Germain
  • Opérations de modernisation des stations de Plonéour-Lanvern et Plozévet
  • En 10 ans : construction de 40 km de réseau, raccordement de 1450 habitations (+60%)

Sont également envisagés la construction d’un réseau d’assainissement sur Plovan et sur Gourlizon.

P1010223

La lutte contre les eaux parasites

De l’ordre de 1/3 des eaux collectées sont des eaux dites parasites : eaux de gouttière, eaux de nappe drainées par les réseaux d’assainissement,… Ces eaux représentent un coût de pompage et de traitement, et diminuent les performances des stations d’épuration.

La Communauté de Communes s’est engagée dans une politique de réduction des eaux parasites de 40 % : détection et réparation des défauts sur les réseaux, suppression de la collecte des eaux de gouttière ou de ruissellement chez les particuliers (mise en conformité des branchements).

Dans ce cadre, l’ensemble des branchements du Haut pays bigouden est actuellement contrôlé.

En cas de branchement identifié comme non-conforme, la Communauté de Communes vous propose de bénéficier d’aides de l’Agence de l’Eau pour la réalisation des travaux de mise en conformité.

Pour plus d’informations cliquez ici

L’ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

Les habitations non raccordées au réseau d’assainissement collectif doivent disposer d’une installation d’assainissement non collectif (ou assainissement individuel). Environ 2/3 des habitations du Haut Pays Bigouden ont un assainissement de ce type.

La loi sur l’eau de 1992 a rendu obligatoire la création des SPANC (Service Public d’Assainissement Non Collectif). Dans ce cadre, le SPANC du Haut Pays Bigouden contrôle :

  • les installations existantes (selon une périodicité de 8 ans)
  • les études de conception des installations neuves
  • les installations neuves, après réalisation

Ces contrôles permettent de prévenir les problèmes liés à une mauvaise conception, à une mauvaise réalisation, ou à un entretien insuffisant. La réglementation les rend obligatoires.

Seules les installations classées « à risque environnemental ou sanitaire » ont une obligation de réaliser des travaux de mise en conformité, sous 4 ans.

En cas de vente de l’habitation, toute installation classée non-conforme doit cependant être réhabilitée sous 1 an.

Afin de vous aider, la Communauté de Communes vous propose de bénéficier d’aides à la réhabilitation de votre installation d’assainissement, sous réserve d’éligibilité aux critères de l’Agence de l’Eau.

Pour plus d’informations cliquez ici

DOCUMENTS ASSOCIES

RPQS 2015 Assainissement

Réglement d’assainissement collectif

Réglement d’assainissement Non Collectif

Demande de controle ANC